Qui est-ce ?

Marie Assunta a vécu une vie comme tant d’autres. Rien de spécial, rien d’extraordinaire… Mais ce qu’elle a vécu, elle l’a vécu en profondeur ! 

 

Née le 20 août 1878, dans la région des Marches en Italie, à Force, petit village perché sur le sommet de la colline, Maria Assunta partage la vie simple, pauvre, de durs labeurs, de son milieu et de sa famille.

 

Un jour, elle entend cet appel : « Viens et suis-moi ». Les liens de famille sont forts. Ses parents s’opposent ; son départ n’est pas facile. Elle sait que l’appel de Dieu est exigeant. Et, confiante, là voilà à 20 ans qui laisse tout et quitte son village pour devenir Franciscaine Missionnaire de Marie.

  

Elle commence une vie nouvelle – qui lui semble difficile au début – mais laisse Dieu travailler en elle, comme une enfant émerveillée de voir sa vie transformée par la grâce.

VOIR DOCUMENT COMPLET SUR MARIA ASSUNTA

Qui sont-elles ?

Nous vous présentons la vie de sept 
Franciscaines Missionnaires de Marie 
mises à mort pour leur foi au Christ, 
avec plusieurs évêques, prêtres, séminaristes et laïcs,
dans la lointaine Chine, le 9 juillet 1900 
à Taiyuan-fou.

Pourquoi vous parler d’elles, aujourd’hui ?

Parce qu’elles sont des martyres, c’est-à-dire des témoins qui ont donné leurs vies à Jésus et à son Evangile.

 

Aujourd’hui comme hier, la sève qui nourrit et unit les martyrs d’autrefois  à ceux du présent est la même : 

« Je te bénis, Père, Seigneur du ciel et de la terre,
d’avoir caché cela aux sages et aux intelligents 
et de l’avoir révélé aux tout petits. »
                               (Lc 10, 21)

7 avril 1905 – Une jeune FMM, appelée Maria Assunta, vient de mourir, victime du typhus. Elle a 27 ans et elle est missionnaire en Chine depuis moins d’un an seulement. Ses sœurs l’entourent en priant et, soudain, elles sentent un parfum de violettes.

Quelque chose d’extraordinaire se passe.... C’est un signe !

Mais, pourquoi un signe ?

La vie de Jésus,
témoin de l’amour
du Père, et son message 
de fraternité sans frontières,
 fraternité bâtie dans la justice
et la miséricorde, 
fraternité qui construit la paix.

Ces hommes et ces femmes – témoins d’hier ou d’aujourd’hui – ont les mêmes attitudes de fond : ouverture à Dieu, disponibilité à l’Esprit, engagement quotidien au service des autres, amour vrai.

Connaître la vie de ces sept Franciscaines Missionnaires de Marie peut nous aider à mieux comprendre le chemin de Dieu dans nos propres vies, et susciter ou affermir en nous un engagement, simple mais réel, au service de l’Evangile.

VOIR DOCUMENT COMPLET SUR LES MARTYRES DE CHINE